Taxi, VTC : changer de voiture avec un leasing

taxi

Pour un taxi ou un VTC, le véhicule proposé au client est important, il doit apporter du confort et de la sécurité pendant l’intégralité de la course, le leasing offre de belles opportunités pour ces professionnels de la route.

Rouler en leasing pour un taxi ou un VTC

De plus en plus de concessionnaires et de mandataires proposent des offres de leasing pour les taxis et les VTC. Ces professionnels parcourent de nombreux kilomètre chaque jour et n’ont pas forcément de temps à consacrer à la gestion administrative et fonctionnelle de la voiture. Il est compliqué d’enchainer les courses pour les clients lorsqu’il faut par la même occasion prendre RDV dans un centre automobile afin de changer les plaquettes de freins ou faire la vidange.

Le leasing propose donc un package tout compris, c’est-à-dire que le taxi n’a plus besoin de se préoccuper de cette partie puisqu’il règle chaque mois un loyer incluant le prix de l’automobile, son utilisation avec son kilométrage et son entretien.

Les pièges du leasing pour les taxis et les VTC

Opter pour le leasing c’est tout d’abord cumuler un nouvel emprunt et l’activité doit être suffisante pour assurer le bon remboursement des échéances, cela implique donc de passer par la case étude et de fournir des justificatifs avec notamment les derniers bilans d’activité.

Le leasing propose un véhicule neuf ou d’occasion, mais ce dernier doit être restitué en parfait état autrement le taxi ou le VTC peut se retrouver avec le règlement de frais de remise en état du véhicule, un coût qui peut vite grimper suivant la nature des travaux de réparation à effectuer.

Enfin, le leasing peut vite coûter cher avec un véhicule premium, il faut donc trouver le juste milieu et ne pas oublier de bien définir le kilométrage car c’est l’élément qui joue le rôle le plus important sur le coût du leasing, plus le kilométrage annuel sera élevé et plus le loyer sera élevé.

Mise en place du leasing

Il n’est pas obligatoire de passer par une concession de marque, il est possible de solliciter un mandataire pour obtenir son leasing, certains proposent des prix plus intéressants suivant les modèles de véhicules à disposition. Il suffit donc d’établir une demande en précisant le modèle du véhicule, sa finition, sa motorisation et les options souhaitées. Dès lors que le véhicule est personnalisé, il faut alors définir les modalités du contrat, à savoir le kilométrage annuel, l’inclusion ou non des entretiens, l’ajout d’une garantie, l’assistance, le nettoyage… Tout peut être personnalisé.

Enfin, le bailleur peut proposer une tarification, si l’accord est de mise, alors le dossier n’a plus qu’à être validé par l’établissement financier et la livraison du véhicule a lieu plusieurs semaines après. Dans le cadre d’un leasing sur un véhicule en parc, la livraison est bien évidemment beaucoup plus rapide.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*