Formation

vtc

Comment devenir chauffeur professionnel ?

 

Etre professionnel dans la conduite de voiture légère pour le transport de personnes n’est pas toujours évident. En effet, un chauffeur de VTC doit présenter certaines qualités comme être courtois, discret ou avoir un excellent sens du contact. Si vous êtes de ceux qui sont désireux de se lancer dans ce métier, ces quelques lignes pourront vous aider.

Compétences et aptitudes nécessaires

Comme tout métier, le métier de chauffeur de VTC implique de répondre à certaines exigences. Il faut notamment passer un examen qui, une fois validée, sera utile pour faire une demande de carte VTC. A noter que la réussite à cet examen peut être facilitée par le suivi d’une formation dispensée par un centre agréé. Cette formation, souvent onéreuse, n’est cependant pas obligatoire.

En outre, la demande de carte implique également d’être titulaire d’un permis B depuis au moins 3 ans, avoir un certificat d’aptitude médicale, avoir un casier judiciaire volet B2 vierge et avoir suivi l’enseignement sur la prévention et le secours civiques de niveau 1 au cours des deux dernières années. Une fois la carte obtenue, vous devrez entamer les démarches nécessaires pour la création d’une structure juridique soit pour devenir auto-entrepreneur, soit pour créer une société de VTC.

Qualités personnelles requises

Hormis le fait de bien savoir conduire, le chauffeur professionnel doit également avoir une parfaite connaissance de sa zone géographique – notamment des points touristiques importants – pour pouvoir être un bon guide pour ses clients. Une compétence en mécanique est utile pour pouvoir réagir rapidement en cas de souci inopiné sur la voiture. Et la connaissance de plusieurs langues étrangères peut constituer un véritable plus.

Quelques qualités relationnelles sont en outre requises. Le chauffeur doit avoir un excellent sens du contact. Il doit avoir une très bonne présentation, pouvoir s’adapter à ses clients et faire preuve de politesse pour assurer une prestation agréable. Sans compter que la résistance au stress, la vigilance est la concentration sont également de mise quand la circulation et les déplacements ne sont pas faciles.

Moyens d’acquisition d’un véhicule

Il est indispensable de disposer d’un véhicule lorsqu’on est chauffeur professionnel. Cela n’est pas un problème si vous travaillez en qualité d’employé pour le compte d’une société de transport étant donné qu’un véhicule est mis à votre service. Autrement, vous devez avoir votre propre véhicule pour exercer votre métier de chauffeur professionnel.

La location de voiture apparait comme une solution intéressante dans le cas où vous n’avez pas les moyens d’acquérir une voiture. Vous pouvez également solliciter un credit à la consommation sur pret-personnel-en-ligne.net pour financer l’achat d’un véhicule. D’autant plus que cette solution est aujourd’hui rendue facile grâce à la possibilité de souscrire un crédit rapide en ligne. Maintenant que vous savez comment devenir un bon chauffeur professionnel, il ne vous reste plus qu’à vous lancer sur les routes.

Formation chauffeur VTC

Où se former au métier de chauffeur VTC ?

Vous souhaitez faire carrière en tant que chauffeur VTC ? Commencez par choisir un centre de formation agréé où vous pourrez apprendre les bases du métier, et vous préparer à l’épreuve du QCM où vous allez devoir répondre à des questions concernant les Réglementations des transports particuliers et publics, la gestion d’entreprise, la Sécurité routière, le Développement commercial, la compréhension de la langue française et anglaise. Outre le permis B valide obtenu depuis plus de 3 ans, vous devrez également avoir un diplôme de premiers secours ou de « Prévention et Secours civique de niveau 1 » effectif depuis au moins 2 ans, ainsi qu’un casier judiciaire vierge au moment de vous inscrire à un centre de formation pour VTC.

La formation VTC à la carte

En moyenne, la formation VTC dure 4 semaines avec des cours intensifs en journée, et il faut prévoir une plus longue période pour les cours du soir. Toutefois, il existe des formations à la carte, des sortes de remise à niveau ou de stage de recyclage plus cours pour ceux qui s’y connaissent déjà sur le métier de chauffeur VTC, mais qui ont besoin de renforcer leurs acquis, notamment pour les chauffeurs professionnels déjà titulaires d’une licence qui veulent revoir les règles de fidélisation de clientèle, les techniques de développement de réseau et des astuces créatives pour attirer les clients.

La formation VTC par correspondance

La qualité de service, le professionnalisme et la connaissance du trajet sont les principaux atouts des chauffeurs VTC conduisant des voitures luxueuses. Pour arriver à ce niveau de performance, vous allez devoir passer par une formation avec carte professionnelle ou attestation de capacité professionnelle à la clé. Pour apprendre les bases du métier, il est possible de passer par une formation par correspondance pour VTC proposée par certains centres de formation agréés.