Actualités TAXI & VTC

mercedes vtc

Quelles sont les Mercedes les plus utilisées par les chauffeurs de limousine ?

Les chauffeurs de véhicules de limousine utilisent de nombreux modèles de véhicules, bien évidemment, de luxe. Leurs voitures préférées sont celles qui offrent à la fois un confort maximal, une aisance de conduite, une ergonomie irréprochable, et surtout une sécurité accrue. Pour cet article nous avons demandé au directeur de l’agence de limousine avec chauffeur Crystal Services de nous donner une sélection des véhicules de luxes préférés de ces clients.

La Mercedes Class S, en version limousine, pour les plus exigeants

La limousine Mercedes Class S est de loin la voiture préférée des chauffeurs privés. En effet, comme son nom l’indique, ce véhicule de classe Spéciale représente la vitrine de luxe du constructeur allemand et est une référence incontestée parmi les véhicules haut de gamme.

Alliant un style à la fois sportif et élégant, ce véhicule dégage dynamisme et puissance, avant même d’être mis en marche. Et l’intérieur du véhicule n’est pas en reste : l’habitacle jouit d’un confort et d’un esthétisme hors du commun, tout ceci grâce à l’utilisation de matériaux de qualité et des finitions soignées.

Enfin, les innovations technologiques à bord de ce véhicule (comme le train de roulement ultra-intelligent, le système complexe d’éclairage, les capteurs qui balaient les contours de la voiture à 360°, …) le rendent agréable à conduire et encore plus convoité par tous les chauffeurs de limousine.

La Mercedes Class E, une berline compacte au confort et à l’élégance d’une véritable limousine

D’une capacité de 1 à 3 places, cette voiture est parfaite pour tous ceux qui souhaitent bénéficier du confort et de l’élégance d’une limousine dans une berline compacte. Faite de matériaux somptueux parsemé de lignes horizontales créant un effet de largeur, la Mercedes Classe E possède un style à la fois sportif, léger et raffiné.

Avec des finitions irréprochables, l’intérieur du véhicule allie confort, détente et sécurité sans faille. Grâce à son système Mercedes-Benz Intelligent Drive regroupant une panoplie de fonctionnalités intelligentes et autonomes (assistance à la conduite et freinage d’urgence, aide au stationnement, …), la berline facilite considérablement la conduite à tous ses chauffeurs. Vous comprenez donc pourquoi elle est tant chérie des chauffeurs de véhicules privés de luxe.

La Mercedes Class V, pour un maximum d’espace et de confort

Pour le transport de plus de 3 VIP à la fois, le mini van de luxe Mercedes Class V est incontestablement la solution préférée des chauffeurs de véhicules privés de luxe. Alliant à la fois espace, confort et luxe, ce véhicule est idéal pour les transferts d’aéroport, les déplacements en groupe pour un séminaire, ou tout simplement pour vous déplacer avec votre luxueuse petite famille.

Grâce à son concept d’intérieur modulable, ce monospace bénéficie d’un agencement généreux, alliant à la fois ergonomie, fonctionnalité et design. La Mercedes Class V est également dotée du système intelligent Mercedes-Benz Intelligent Drive, ce qui la rend agréable et facile à conduire, et surtout sûre. Ce qui en fait une voiture de premier choix pour les chauffeurs VIP.

Qu’est-ce qu’un taxi ?

Un taxi parisien est un véhicule contrôlé annuellement et équipé obligatoirement d’un compteur, d’un lumineux «taxi» de couleur blanche disposé sur le toit, d’une plaque extérieure sur l’aile avant portant le numéro de l’autorisation de stationnement et d’un appareil horodateur visible par la lunette arrière. Attention, il existe des véhicules clandestins dépourvus de lumineux et de compteur qui proposent des tarifs forfaitaires souvent très supérieurs au tarif normal.

Trouver un taxi ?

Les taxis parisiens vous attendent dans les gares, les aéroports et les 453 stations de taxis dont 134 sont équipées de bornes d’appel. Le service est disponible 24 h / 24. Pour être sûr d’avoir un taxi, vous pouvez le réserver auprès d’un central radio. Les centraux radio sont des plates-formes d’appel gérées par des sociétés privées qui mettent en contact les clients avec les chauffeurs de taxi affiliés : Taxisconventionnes, Alphataxis, Taxis Bleu, Taxis G7. Dans la rue, vous pouvez aussi héler un taxi qui passe à votre portée. Si celui-ci est libre, il ne manquera pas de vous prendre en charge.

Comment reconnaître un taxi libre ?

Un taxi conventionné parisien est libre lorsque le lumineux «taxi» est allumé. Lorsqu’il est éteint, seul le voyant de couleur indiquant le tarif reste éclairé. Le taxi est donc occupé ou réservé. Lorsqu’un taxi n’est plus en service, il recouvre son lumineux d’une gaine opaque. Lorsque vous hélez un taxi libre, il est tenu de s’arrêter sauf s’il est à moins de 50 m d’une station où attendent des taxis libres ou des clients.

Prix d’une course

Les tarifs taxi sont répartis en heures creuses, heures pleines et heures de nuit et actualisés annuellement. Le prix d’une course se compose de : – L’approche éventuelle, de la prise en charge et des tarifs A, B et C (voir affichette).
– Toutefois des suppléments peuvent s’ajouter à la somme indiquée au compteur : 4e personne, bagages ou colis (voir affichette).
– Aucune course ne peut être inférieure à la course minimum (voir affichette).
Les taxis parisiens sont surveillés en permanence par une compagnie de fonctionnaires de police surnommés «Boers».

Le parc des taxis parisiens

Depuis 2001, le parc des taxis parisiens est augmenté chaque année en tenant compte d’un indicateur économique calculé sur la base de : l’évolution du trafic SNCF et aérien, du nombre d’habitants sur le territoire à desservir, du nombre de nuitées d’hôtels, etc. A Paris, en 2017, 17 924. taxis ont transporté chaque jour plus de 350 000 voyageurs, soit 190 000 courses par jour.

Le métier de chauffeur de taxi

Pour être chauffeur de taxi, il faut : – être titulaire du permis B depuis plus de deux ans
– être reconnu apte par visite médicale
– avoir un casier judiciaire vierge en permanence
– être titulaire de l’AFPS (secourisme)
– être titulaire du certificat de capacité professionnelle de conducteur de taxi.

En cas de litige

Pour toute réclamation, contacter : La Préfecture de Police de Paris – 36 rue des Morillons 75015 Paris – Tél. : 01 55 76 20 00 Pour que votre plainte soit enregistrée, il faut obligatoirement indiquer le numéro d’immatriculation du véhicule. Ce numéro est inscrit sur l’affichette préfectorale de l’espace passager et les bulletins de voiture. La réclamation ne dispense pas le client de s’acquitter du montant de la course. La commission de discipline des taxis se réunit toutes les semaines et requiert des sanctions pouvant entraîner jusqu’à la radiation.

location de voiture avec chauffeur

La location de voiture avec chauffeur : Comment ça marche ?

Les trajets peuvent vite devenir pénibles et lassants. D’où tout l’intérêt de chercher à les agrémenter le plus possible. Que faut-il savoir sur les services de véhicule de transport avec chauffeur ?

Les origines du VTC

Contrairement aux idées reçues, le concept du VTC n’est nullement une copie de celui des taxis. Il date même de l’époque où le Louvre servait encore de résidence royale. En ces temps -là,  le terme utilisé pour désigner un VTC était « Grande remise ». La raison est que pour éviter que les cochets attendent les passagers de prestige dans la rue, les carrosses furent placés dans des grandes remises. Ainsi, des cochets arrivaient rapidement si  les membres de la royauté souhaitaient sortir du palais.  Aujourd’hui encore, les organisations qui louent des voitures luxueuses avec conducteur gardent l’appellation de grande remise. Il a fallu attendre l’année 1921 pour que les professionnels de ce milieu  actualisent les services.  La règlementation initiale vit le jour 49 ans plus tard.

Présentation d’un VTC

Un véhicule de transport avec chauffeur est un moyen de déplacement terrestre, le plus souvent de haute gamme avec 4 à 9 places. Le véhicule en question doit être âgé de moins de 6 ans et son moteur posséder une puissance supérieure à 120CV. Aussi, il faut qu’il soit équipé d’au moins 4 portes. Bien évidemment, l’intérieur offre un confort optimal. Toujours dans le but de rendre le trajet plaisant, bon nombre de véhicules proposent une connexion WIFI, un écran, des journaux, des rafraichissements, etc. Un VTC exclut toute prise aléatoire de passager. En effet,  il est disponible uniquement sur réservation. Cette dernière s’effectue soit directement auprès d’un transporteur par téléphone ou sur son site, soit via une plateforme spécialisée comme pour le cas de la réservation de voiture de luxe à Brussels airport. Le tarif est révélé à l’avance. A ce sujet, en raison de la libre concurrence, les frais de services varient selon les entreprises ou leur personnel de service.

Une personne qualifiée au volant

Un chauffeur de VTC  possède une présentation impeccable. Il doit savoir faire preuve d’une grande discrétion. Par ailleurs, il est multilingue et grâce à sa bonne connaissance générale, il peut très bien discuter avec les clients durant les trajets. Comme il connait les bons plans, les endroits chics et branchés, il fait parfois également office de guide. Pour vérifier l’identité du chauffeur et son habilitation à exercer ses fonctions, il ne faut pas hésiter à demander à voir sa carte professionnelle qui provient  soit de la préfecture de son département, soit du Préfet de Police. Toujours pour la sécurité des clients, le conducteur doit avoir un casier judiciaire vierge et détenir un diplôme de « prévention et secours civiques de niveau 1 ». Il est possible de demander aux chauffeurs des services autres que  conduire tels que  la protection rapprochée, la livraison de document, etc. Il suffit juste de  spécifier ces attributions au moment de la réservation.  Un VTC travail 7 jours sur 7 et à toute heure. Par conséquent, il est possible de faire appel à ses services à n’importe quelque moment de la journée ou de la nuit.

Chauffeur VTC

VTC : Taxify débarque à Paris pour rivaliser avec Uber

Plateforme de mise en relation des clients et des chauffeurs privés, Taxify arrive à Paris avec ses quelques 2000 chauffeurs opérationnels et 5000 sur liste d’attente pour détrôner Uber sur le marché Européen. Depuis le 5 octobre dernier, les utilisateurs de l’application de la start-up estonienne peuvent faire des réservations avec des tarifs avantageux.

La stratégie de Taxify

Pour sa conquête du marché européen du VTC, Taxify a décidé de commencer avec Paris, la ville la plus compliquée à gérer avec ses législations compliquées, Uber qui ne se laisse pas faire et les professionnels du métier qui sont prêts à se défendre pour conserver leur métier. Et la stratégie adoptée par Taxify est de revoir la condition de travail des chauffeurs qui pourront mieux gagner leur vie, car d’après Markus Villig, fondateur et CEO de Taxify : « C’est bien pour améliorer le système que nous avons choisi de nous lancer à Paris, une ville où les chauffeurs ne semblent pas vraiment satisfaits de ce que leur proposent les autres entreprises du secteur ». Lors de son interview à BFMBusiness.com, le jeune entrepreneur de 23 ans confie : « Notre modèle repose sur une commission de 15 %, très inférieure donc à ce que prennent nos concurrents ». En effet, les plateformes de service VTC prennent des commissions dépassant les 20 %, notamment pour Uber qui bénéficie de 25 % de commission depuis fin 2016, ce qui n’est pas très encourageant pour les chauffeurs.

Des conditions de travail plus souples avec Taxify

Si les chauffeurs Taxify peuvent être payés en liquide, ils seront également ravis de travailler dans la tenue leur choix, la seule condition à remplir et « d’avoir un véhicule propre et une tenue correcte ». Cette stratégie de Taxify semble intéresser les chauffeurs qui sont déjà dans les « 2000 opérationnels depuis le 5 octobre » alors qu’ils sont 5000 à s’être inscrits sur la plateforme d’après Markus Villig.